1. Accueil
  2. Produits bancaires
  3. Livret d’épargne

Livrets d'Épargne (Livret A & LDDS)


Livret A et LDDS : rendements historiques de ces deux livrets d'épargne

FONCTIONNEMENT

Les Livrets d’Épargne bancaires sont des comptes de dépôts ouverts auprès d’établissements bancaires et financiers, donnant droit aux versements d’intérêts capitalisés annuellement. Ces livrets permettent de bénéficier à la fois d’une rémunération des avoirs et de leur liquidité totale.
Le versement de fonds sur ces Livrets d’Épargne réglementés est étroitement encadré par l’État. Volontairement simplifiée et sans aucun frais, la clôture des Livrets d’Épargne est possible à tout moment, à la demande de l’épargnant.

RÉMUNÉRATION

Le taux de rémunération des livrets réglementés est fixé par les pouvoirs publics. Les taux des livrets A, Bleu, de Développement Durable et Solidaire (LDD) et d’Épargne Populaire (LEP) sont arrêtés tous les 6 mois (le 1er février et le 1er août) en fonction des taux d’intérêts à court terme et de l’inflation. Ce taux est révisable 4 fois par an.
Le taux de rémunération des livrets non réglementés est libre.
Les intérêts des livrets sont calculés par quinzaine civile : du 1er au 15 et du 16 au 30 ou 31. Les intérêts générés s’ajoutent au capital au 31 décembre de chaque année et deviennent eux-mêmes productifs d’intérêts. Pour bénéficier de la rémunération maximale, il est préférable d’effectuer les dépôts en fin de quinzaine et les retraits en début de quinzaine.

Les détails du Livret A

RENTABILITÉ : 0,50%

 PLAFOND : 22 950 € par personne

Présent dans le paysage financier français depuis 1818, le Livret A, plus ancien Livret d’Épargne, jouit d’un statut très particuliers aux yeux des épargnants, le privilégiant à beaucoup d’autres produits bancaires désormais distribués par la totalité des réseaux bancaires.

Le Livret A est un produit d’Épargne réglementé par les pouvoirs publics, ce sont eux qui fixent ses caractéristiques financières et techniques. Son fonctionnement et ses conditions d’ouverture bénéficient d’une garantie spécifique accordée par l’État. Il peut décider du blocage ou non de ce taux afin de palier à des coûts sociaux.

Avec un recul spectaculaire de -5 millions de Livret A en France en 2018, ce placement perd en popularité auprès des épargnants français.

Les détails du LDDS

RENTABILITÉ : 0,50%

PLAFOND : 12 000 € par personne

Le Livret de Développement Durable et Solidaire, nouveau nom du Codevi, lui succède en 1983. Moins populaire que son ainé le Livret A, il est néanmoins fortement présent dans le paysage financier français et tend à se développer.

Le LDDS a un fonctionnement proche voir identique du Livret A. Réglementé par l’État, l’ensemble de ses caractéristiques financières sont donc fixées par celui-ci et il se porte garant de la totalité de l’Épargne déposée sur votre compte.

Ce Livret d’Épargne accuse un recul de 2,7% de souscription depuis 2015, les épargnants français sont moins sensible à ce type de produits d’épargne à taux d’intérêt très bas.

Quels sont avantages d’épargner via le Livret A ?

Pour les épargnants :

Le Livret A est limité à un par personne physique, il n’est pas légal de détenir plus d’un Livret A. Même si l’on est client de plusieurs banques, une loi précise depuis peu que les établissements financiers se doivent de faire une vérification en amont afin de savoir si la personne ne détient pas déjà un autre Livret A.

Il faut considérer le Livret A comme un mode d’Épargne à court terme, disponible à tout moment.
Avec un taux d’intérêts extrêmement bas, inférieur à l’inflation, le Livret A occupe une place à part entière dans les foyers français de part la stratégie commerciale des banques.

Quels sont les avantages d’épargner via le LDDS ?

Pour les épargnants :

Le Livret de Développement Durable et Solidaire est limité à un Livret par personne physique. Même si l’on est client de plusieurs banques, la loi est précise et il n’est pas légal de détenir plus d’un LDDS.

Le Livret de Développement Durable et Solidaire doit être considérer comme un moyen d’épargner afin de palier à des difficultés financières  de la vie courante. Grâce à la disponibilité immédiate des fonds présents il est largement utilisé dans cet unique but d’épargner ses économies à court terme.

Pour l’État :

L’intérêt principal du Livret A est de réunir ces fonds collectés afin de palier à des coûts sociaux. En effet, les fonds collectés par les Livrets A sont centralisés par la Caisse des dépôts et consignations. Leur utilité principale est ensuite de financer la construction et l’entretien de logements sociaux et du renouvellement urbain.

Pour l’État :

Le but initial du LDDS était de remplacer le Codevi qui amenait des ressources financières dans le secteur de l’industriel. Tout en conservant ce but premier, le Livret de Développement Durable poursuit en parallèle des objectifs d’économies d’énergie dans les logements.

En réalité, les fonds collectés par le LDDS  sont presque tous fusionnés avec ceux du Livret A, par la Caisse des dépôts et consignations.
L’ensemble des fonds récoltés par ces deux Livrets d’Épargne contribuent donc au financement de logements sociaux, à la rénovation d’habitats anciens et pour la construction de logements spécifiques.

AVANTAGES DU LIVRET A

  • Accessible à tous, souscription rapide et gestion simplifiée,
  • Livret A sûr et fiable comparé à d’autres placements risqués,
  • Disponible à tout moment,
  • Intérêts sont exonérés d’impôts et de prélèvements sociaux plafonnés à
    22 950€ par personne (76 500 € pour une association).

AVANTAGES DU LDDS

  • Accessible à tous, souscription rapide et gestion simplifiée,
  • LDDS sûr et fiable comparé à d’autres placements risqués,
  • Disponible à tout moment,
  • Intérêts sont exonérés d’impôts et de prélèvements sociaux plafonnés à
    12 000 € par personne.

INCONVENIENTS DU LIVRET A

  • Taux de rémunération faible compte tenu du risque faible,
  • En 2018, le taux de rémunération obtenu par le Livret A a été inférieur à l’inflation (tx Livret A à 0,75% et inflation en 2018 à 1,80%).
    Chaque épargnant a perdu quasiment 1% de son capital.
  • En 2020, le taux de rémunération est à 0,5% seulement.

INCONVENIENTS DU LDDS

  • Taux de rémunération faible compte tenu du risque faible,
  • En 2018, le taux de rémunération obtenu par le LDDS a été inférieur à l’inflation (tx LDDS à 0,75% et inflation en 2018 à 1,80%).
    Chaque épargnant a perdu quasiment 1% de son capital.
  • En 2020, le taux de rémunération est à 0,5% seulement.
Frise
Menu